MON HISTOIRE - Jean-Bouchat

Suivez moi....
Aller au contenu

MON HISTOIRE

Mon Histoire

Jean Bouchat

Voici un article paru pour la présentation d'un de mes livres...
 
"Si vivre peut s’exprimer  de différentes façons, il est évident que Jean Bouchat est l’incarnation même de la diversité.
 
Cuisinier, spécialiste en vins, professeur d’œnophilie, écrivain, poète, voyant de réputation internationale et surtout gourmand de vie, c’est aussi un philosophe qui utilise son extrême sensibilité pour découvrir et comprendre l’être humain.
 
Plusieurs de ses livres nous apprennent comment découvrir et pratiquer le « Tarot de Marseille » ou encore « Le Petit Lenormand ». D’autres sont des romans initiatiques (LES 22 MARCHES,  LETTRES A MA FILLE, L’AMI QUI M’ACCOMPAGNE) avec toujours cette pointe de gourmandise qui le caractérise.

 
Derniers né : Mon Oracle du Papapbouddha... UN jeu de 60 lames et son livre de 440 pages.
Il sera normalement édité cette année aux Editions Nombre7 à Nîmes
 

 
Un saltimbanque épicurien, qui depuis l’âge de 8 ans a roulé sa bosse sur les chemins de France et principalement de Belgique  et bien sûr du Sud-Ouest
 
Passionné par le Sud-Ouest, il lui a consacré sa cuisine à travers un de ses sites:

 
http:/www.cuisineetvinsdusudouest.com/

 
Cet épicurien hors du commun nous invite à travers ses romans et magazines à découvrir les mariages fabuleux des vins du Sud-Ouest et de cette cuisine si goûteuse qu’elle est plus qu’une simple gourmandise, mais un vrai régal..."
 


Mes expériences professionnelles

Ma formation:

Tout à commencer en 1978

Ce fût mon tout premier travail dans le monde du vin "rue des Pigeons" au magasin de vin de Jon Monnard "MILLESIMES ".
 
Une expérience intéressante car je me souviens que mon responsable qui m'avait demandé de préparer un Boeuf bourguignon avec du "Chambertin Clos de Bèze", un truc de ouffffff comme les jeunes disent maintenant...
 
Je fus payé en vin, en Ch Ducru Beaucaillou, Domaine de Chevalier,  Domaine Tempier à Bandol, Bergerac, Monbazillac, etc...



En 1979
Je venais d'être fraîchement diplômé de l'Ecole Hôtelière de Libramont et je voulais travailler comme "sommelier" aussi j'ai eu la chance de trouver une place à la "Maison Kammerzell" sur la Grand Place de Strasbourg.
 


 


 
Un cadre magnifique et un Maître d'hôtel, sommelier lui-même qui m'aida énormément en me trouvant entre autre mon futur et tout premier emploi dans le monde du vin;
 
Nous étions en 1979 année de l'Europe et c'est l'équipe du Kammertzell et des autres restaurants du groupe qui furent chargé des réceptions et du "Banquet de l'Europe" (Dans les 5500 personnes).
 
J'ai eu le bonheur de servir de très nombreuses personnalités parfois délicieuses comme Tino Rossi, sympathique comme Jacques Chirac, qui très vite m'expliqua qu'il n'aimait pas le vin et lui préférait la bière, désagréable comme Yves Mourousi et bien d'autres comme Madame Veil...




Début août

LE DOMAINE DE LA FOLIE à Rully (Bourgogne)

J'allais enfin découvrir le monde du vin en y travaillant moi-même... J'allais avoir 20 ans et nous fêtâmes mon anniversaire avec un Bt de Crémant de Bourgogne de la Maison Delorme et du Rully rouge Clos de Bellecroix... Du saucisson pur porc, un bon fromage et une baguette... Quelle aventure magnifique de participer pour la première fois de ma vie à des vendanges, d'assister activement aux vinifications, puis à l'élevage du vin... Je garderai toute ma vie le souvenir de cette période comme des plus délicieuse.

       

Courant septembre

Entrée au Lycée de Mâcon Davayé

Une nouvelle expérience où je découvre une palette de personnalités française, car très vite dans la maison où nous séjournions une dispute stupide apparut . Bataille digne de "La guerre des boutons" où les partisans de la cuisine à l'huile (d'olive) s'opposaient à ceux de la cuisine au beurre... Digne de Bourvil et Fernandel
Le plus gag, c'est que moi, le petit belge, je cuisinais aussi bien au beurre qu'à l'huile d'olive.... Tout dépendait simplement de ce que serait la préparation....
Très vite le conflit devint impossible à vivre et les fils Hugel (de Riquewihr en Alsace) me demandèrent si j'acceptais de venir avec eux dans un gîte aux environs de Mâcon, au "Chant du Coq". De suite j'acceptais et c'est ainsi et grâce à eux deux, Étienne et Marc, que je découvris l'Alsace et leur magnifique vin...



La Famille Hugel à Riquewihr Alsace

Une des plus grandes familles de viticulteur alsaciennes (1639) une famille qui a toujours voué toute son énergie à produire parmi les plus beaux vins d'Alsace et même parmi les plus grands au monde lorsque l'on goute leurs "Vendange Tardives et Sélections de Grains Nobles".
En leurs compagnies j'ai eu la chance de participer à des dizaines de dégustations dont les flacons les plus fabuleux remontant jusqu'à la fin des années... 1800...........
Ils m'aidèrent à rentrer dans de nombreux domaines viticoles et nous réalisâmes entre autres de fabuleuses dégustations en compagnie de vivificateurs exceptionnels..." Dominique Lafond (Domaine des Comtes Lafond à Meursault)", "Jean Thévenet, le Pape des Mâcons", "Pierre Rolet à Arbois" et bien d'autres que je ne citerai pas...


  

Le Château Rieussec "1er Grand Cru Sauternes"  Bordeaux

Alors que j'étais encore à l'École Hôtellière, je réalise un mémoire sur les vins de Sauternes et Barsac et Monsieur Vuillier qui était à l'époque propriétaire de ce magnifique m'aida pas mal ce qui me permit d'avoir réaliser le plus beau travail de fin d'études... Lorsque je lui envoyai un exemplaire, il fut tellement content qu'il m'invita à venir le temps que je voudrais au Château Rieussec...
Pendant ma formation à Mâcon on me demanda de trouver un lieu de stage aussi c'est tout naturellement que je me tournai vers lui... Quelques semaines plus tard, je découvris le magnifique vignoble du Sauternais...
Ils m'aidèrent à entrer dans tous les plus grands Châteaux de Sauternes et Barsac, jusqu'à Yquem...


  

A travers les vignobles du Haut Médoc et des Graves

Très vite alors que je séjournais à Rieussec se présenta une opportunité incroyable... Je fis la connaissance d'un alsacien qui était réparateur de chaine d'embouteillage. Il me proposa de l'accompagner dans les châteaux et me demanda de "distraire" le Maître de chai ou le responsable durant la réparation de la machine car ces derniers l'empêchaient de travailler correctement... Donc je m'occupais du bonhomme, lui posant plein de question et ce dernier voyant un jeune si désireux de découvrir son vin m'emmenait visiter son domaine et gouter ses vins.. Ainsi je découvris des dizaines de châteaux comme Ch Cos Labory, Ducru Beaucaillou, et même Mouton Rhotschild ou je reçus un verre rempli à ras bord puis fit la connaissance de Raoul Blondin, l'illustre Maître de Chai du domaine...
De plus pour me remercier il m'offrait le resto tous les midis... Que dire de plus





Château Beauregard Pomerol (Bordeaux)

Gilles Clauzel qui était le fils du Château Beauregard était lui aussi dans ma classe à Mâcon aussi m'invita-t-il à séjourner au Château...  Et nous visitâmes ensemble la région, ce qui me permit de découvrir des châteaux fabuleux dont "Pavie, Cheval Blanc et Ausone où dans ce dernier cas, je me souviens encore de ma tête lorsque la proprio nous servi une tasse de thé...J'ai beaucoup aimé Saint-Émilion et même Pomerol.



Côtes Roannaises Alain Demon (Ambierle)


Alain était le plus âgé des  élèves participant à notre stage à Mâcon et nous le surnommions sympathiquement "Papy". Il venait de racheter sa propriété et vais besoin d'aide pour tailler ces vignes aussi nous fument nombreux à lui venir en aide dont entre autres les fils Hugel. Le soir il nous invitait au resto et nous payons les vins... Je me souviens encore de la tête du Maître d'Hôtel la première fois qu'il nous vit arriver avec nos bottes et nos parkas et encore plus de son expression lorsque nous lui commandâmes du "Richebourg, des Chambertins Clos de Béze, du Clos de Vougeot ou encore un Romanée Saint-Vivant... La semaine suivante, il était tout heureux de nous revoir et cela dura quelques fois où nous lui vidame sa cave de ces plus belles bouteilles de Bourgogne... Il avait très peu de Bordeaux ou vins d'autres régions...
Grâce à Alain Demon, nous visitâmes le vignoble et je me souviens encore de quelques dégustations mémorables chez le "Pére Lapamdery" et de son fameux "mercurochrome" comme il appelait son marc qu'il conservait dans un vieux foudre.



En 1980

Domaine Gilles Bourdin Muscadet de Sèvre et Maine (France)

J'avais donc 20 ans  et durant les vendanges de 1980 je découvris la Vallée de la Loire et particulièrement le "Muscadet de Sèvre et Maine" de mon ancien condisciple Gilles Bourdin. Et oui grâce à cette formation à Mâcon, j'eus l'opportunité de découvrir tous les vignobles de France.
Cette année-là les vendanges étaient compliquées, mais c'était surtout le père Bourdin qui ne voulait pas admettre que plusieurs de ces fûts n'étaient plus bons et comme il voulait tout assembler ce fut épique d'arriver à le convaincre...


 

Durant cette période j'ai fais de nombreuses dégustations avec entre autre: Jean Thévenet (Mâcon, Clessé Quintaine)


Jean Thévenet (Mâcon, Clessé Quintaine)

Un jour je décidais de découvrir le meilleur "Mâcon"...
Le village de "Clessé" était parmi les plus réputés...
Une fois sur place je demandais à plusieurs personnes quel était les meilleurs "climats" et tous me répondirent le plateau de "Quintaine". Je demandais ensuite qui en étaient les propriétaires et très vite le nom de "Jean Thevenet" ressorti du lot aussi j'allais lui rendre visite...Ses blancs étaient renversants et très vite nous sympathisâmes et je me souviens entre autres avoir, en sa compagnie, fait une dégustation horizontale de bt de "Montrachet" que nous avait apporté Dominique Lafond... Évidemment les fils Hugel étaient de la partie et nous finîmes la dégustation par un Gewurztraminer Séléction de Grains Nobles de 1976...
Plus tard nous fîmes d'autres dégustations entre autres avec Pierre Rollet (pour ces vins de paille), car Jean ainsi que les fils Hugel étaient fort intéressés et il faut dire que "Marc Hugel" en a concocté quelques rares flacons alsaciens...




Dominque Lafon, (Domaine des Comtes Lafon, Meursault, Bourgogne)

Un jour alors que je faisais du stop pour aller à la foire du vin de Dijon, Dominique Lafond me prit en stop jusque Beaune... Très vite nous sympathisâmes et il m'invita à venir durant la semaine venir passer la journée chez lui. Il me présenta son père le Comte Lafond et je découvris avec émerveillement parmi les plus belles bouteilles de Bourgogne blanc.
Ensemble nous organisâmes quelques dégustations extraordinaires pour ainsi dire irréalisables de nos jours tant les vins ont augmenté.


  

Pierre Rolet, Arbois, Jura

Le Jura a toujours été une région que j'aime beaucoup et Domaine Rolet un exemple de grande qualité...
Durant ma vie professionnelle, je travaillais longtemps avec eux et je dois dire que leurs vins étaient merveilleux.
J'espère que les repreneurs de cette magnifique maison seront à la hauteur.

  


Ma vie professionnel dans le monde du vin


La Maison du cygne Grand place de Bruxelles

Ce fut une expérience des plus intéressante même si elle débouchât  vers une nouvelle orientation.... J'y eus l'occasion d'y travailler un peu dans le même cadre que la Maison Kammertell sans la sympathie du personnel... Je connaissais trop le vin... J'étais donc une menace!
J'y appris qu'il est capital d'aller vers ce que notre coeur nous invite à suivre...
Ce fut l'un des tournants importants de ma vie.... J'étais encore très jeune.




Le Marché aux Vins (Jambes)
Mon 4 ème magasin (sur 6), Avenue du Camp à JAMBES

Alors que je travaillais encore comme sommelier à la Maison du Cygne, sur la grand place de Bruxelles, je compris très vite que je n'avancerai pas, car il n'y avait pas d'ouverture pour moi aussi je décidais de devenir marchand de vin à 23 ans et j'ouvris mon premier magasin à Anhée puis comprenant qu'il fallait que je bouge, j'en ouvris un deuxième à 24 ans, à Namur...  que je du très vite fermer suite à une inondation... Je déménageais à Jambes au bord de la Meuse et là tout démarra, puis étant en 1989 trop à l'étroit, je décidais de construire sur les hauteurs de jambes...

Voici la seule photo qu'il me reste de l'époque, car ensuite je divorçais et ouvrit un restaurant afin de donner mes cours d'oenologie.




Cours d'oenologie

Très vite, mes clients commencèrent à me demander de donner des cours d'oenologie, mais il me fallait faire un syllabus et cela me prit une bonne année de travail... À l'époque nous n'avions pas d'ordinateur, ni même de gsm...
J'eus le plaisir de donner cours pendant une bonne quinzaine d'années organisant des cours de 1 Er, 2 ème, 3 ème année (certaines personnes restèrent près de 10 ans dans mes cours...) J'eus ensuite la possibilité de donner cours dans deux Écoles: L'École Hôtellière Ilon Saint Jacques et le Cefort à Namur...



Mon restaurant: La Maison des Pays de L'Ain (La Plante-Namur)

La vie nous emmène souvent là où nous y attendons le moins...
Après un divorce, je quittais partiellement le monde du vin et ouvris un restaurant à La Plante (Namur) où dans un magnifique cadre, je donnais mes cours d'oenologie.
Cette aventure dura 5 ans puis, après avoir rencontré ma deuxième épouse, je partis vivre à Chartes pour quelque temps...


     


Au fil des jours: quelques maisons pour lesquelles j'ai travaillé

1. Peket des Houyeux (distillerie Grâce Hollogne)

Comme j'étais de retour en Belgique début 2000 je trouvais une place dans une distillerie, mais celle-ci était au bord de la faillite et je du les attaquer en justice pour être payé...
Enfin, c'était une expérience...





2. Distillerie Heinrich (Malonne)

Bien vite, je retrouvais une autre distillerie ou je me plaisais bien jusqu'au jour ou ils n'arrivèrent pas à produire une très grosse commande que j'avais eue et qu'il avait acceptée...
Eux aussi ne me payaient pas aussi je remis mon préavis et les attaqués au tribunal... Le procès dura 10 ans, mais je gagnais...
Ce fut tout de même une période de ma vie très agréable...






3. Maison Cinoco (Bruxelles)

Quelque temps plus tard, je trouvais du travail dans la plus grosse société de vin de Belgique : Le Groupe Cinoco
J'y ai travaillé plusieurs années jusqu'en 2010.





Changement de vie

Les livres

En 2010, je venais d'avoir 50 ans et la vie m'imposa un nouveau chemin.
Avant tout, je désirai de prendre une année sabbatique...
J'écrivais depuis l'an 2000 et je décidais de trouver un éditeur pour un livre que j'avais écrit pour ma fille et qui s'intitula dans un premier temps "Lettres à la Vie" avant de devenir dernièrement "Lettres à ma fille"...
Première expérience (décevante d'un éditeur)...
J'ai actuellement écrit 25 livres dont six sont édités ainsi qu'un Oracle....





Les voyances

Cette année de mes cinquante ans fut une année de changements radicaux...  Je me consacrais à mes livres puis très vite j'eus une proposition pour passer dans une émission à la télévision RTL dans l'émission ASTROVOYANCE sur Club RTL et Plug TV.
Cela fonctionna pas mal, mais je ne suis pas fait pour travailler sur une ligne de voyance.
Ce n'est pas la vie que je voulais.
Par contre, j'aime enseigner la voyance...
Depuis que je suis enfant, j'ai toujours été passionné par tout ce qui touche à l'ésotérisme et au développement personnel...
Lisez mes livres et vous comprendrez.



Et maintenant allez vous dire

Maintenant une fois de plus à 60 ans je sais que je vais retourner vers mes premiers amours dans le monde du vin...
Probablement en collaboration avec un domaine viticole, mais qui sera aussi ouvert au développement personnel... Cela se fait de plus en plus... C'est un avantage d'être voyant...
Alors j'attends de rencontrer cet HOMME qui me fera découvrir un domaine viticole avec lequel je pourrais collaborer probablement dans l'oenotourisme, l'organisation de cours de dégustation, dans l'accueil de clients chez eux ou dans des foires...
J'ai de nombreuses qualités  à ce niveau... Nous verrons bien....

Le hasard n'existe pas, il n'y a que des rencontres ou des retrouvailles


Alors, si mon profil vous intéresse contactez-moi sur mon mail:  jebouchat@gmail.com


MISSION

Mon objectif

Continuer à vivre selon ma philosophie. Aimer la vie tout autant que les gens et essayer de les aider à progresser, à leur vitesse.

Aimer, c'est donner sans compter, sans attendre en retour.

Vivre, c'est cheminer, pas après pas, et doucement, lentement,  nous éveiller.

Votre cheminement n'est pas le mien...

Alors prenez votre temps et prenons plaisir à nous rencontrer et à partager....

Belle journée...



Bonjour,
N'hésitez pas à me contacter
et à partager ici ou via Face book
Adresse
Rue Raymond Decelle, 12
5100   Wépion  Belgique

Telephone:
0032 (0) 494 30 03 65
Visitez  ma page FB

Mon éditeur
Retourner au contenu