Lapin aux pruneaux - Jean-Bouchat Site officiel

Aller au contenu

Menu principal :

Mes Recettes > Viandes
 
 
 
 

Ma recette de lapin aux pruneaux et sirop de Liège


« Je vous livre ici la recette de ma grand-mère. Elle alternait généralement les semaines avec celle du lapin à la moutarde… Les deux étaient excellentes et si j’en fais d’autres dont je raffole aussi aujourd’hui c’est parce que la vie à mis sur ma route d’autres femmes d’exceptions, dont mon amie Ginette,
qui fût ma toute première « Chef de cuisine », alors que j’avais 14 ans, et qui, à Céret (Pyrénées Orientale), préparait un extraordinaire lapin à la Catalane…
»


Ingrédients : Pour 4 personnes

1 beau lapin (Demandé à votre bouché de le découper si vous ne savez comment faire)
Vous pouvez ou non cuisiner le foie du lapin si vous aimer. Ou rtirez le si non!
100 gr de beurre
1 filet d’huile d’arachide ou autre, sauf Olive
Un peu de farine
75 cl d’eau
10 cl de Vieille Prune (Idéalement « Brana à St Jean Pieds de Porc – Pays Basque »)
2 oignons
500 gr de pruneaux (Agen ou autre)
2 belles cuillères à soupe de Sirop de Liège
4cl de vinaigre de vin rouge
5cl de miel liquide neutre
Sel et poivre


Préparation :

Si ce n’est fait, commencez par nettoyer et découpez le lapin, comme sur les photos.
Pour ma grand-mère, il était impensable de ne pas garder la tête, puisqu’elle en raffolait.
Dans une cocotte, faites fondre un morceau de beurre et l’huile et laissez dorer.
Saisissez  vos morceaux de lapin de tous les côtés, régulièrement.
Assaisonnez de sel et de poivre de chaque côté du lapin…
Singez avec la farine, puis, ajoutez les oignons émincés.
Laissez-les revenir quelques minutes, ensuite flambez avec le verre d’eau de vie de prune.
Lorsque la préparation est éteinte, ajoutez le vinaigre de vin, le miel, le bouquet garni, et couvrez presque à hauteur d’eau… Pas trop…et portez à ébullition.
Réduisez ensuite et laissez cuire une ½ heure à feu doux, avant d’ajouter les pruneaux.
Certains les aiment sans noyaux, d’autres prétendent qu’ils donnent du goût.
Laissez cuire encore une petite heure en fonction du poids de l’animal.
En fin de cuisson votre sauce doit être onctueuse et liée.
Rectifiez l’assaisonnement.
Lustrez la, d’une dernière touche de beurre, que vous incorporerez jusqu’à complète dissolution dans la sauce, afin de la rendre plus brillante.

Servez le tout avec de bonnes frites ou une pomme de terre nature…



 
Le coin du Sommelier

Le coin du sommelier

C'est une préparation "sucrée - salée" qui peut aussi bien s'accorder avec des vins rouges ou blancs en fonction du goût.
De mon côté je suis plus rouges que blancs, dans ce cas, mais pourquoi pas...
Donc pour les blancs les Alsaces comme les "Tokay Pinot-Gris" ou les "Pinot Blanc" conviennent très bien... mais j'aime aussi dans cette région, les "Pinot Noir" rouges.
Les Bourgognes rouges sont splendides ainsi que les Rhône, pas trop épices, les Costières de Nîmes ou Provences tout autant que les rouges de la Loire.
Par contre les Bordeaux, trop taniques ou trop rafinés ne sont pas trop adaptés.

 
 
 
1 Commentaire
Vote moyen: 0.0/5

2017-08-10 09:46:11
Add To Cart viagra no prescription chea Soft often the first treatment tried for erectile dysfunction in men and .
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu